Caisse enregistreuse boulangerie, outil évolutif et pratique

De plus en plus de boulangeries délaissent le traditionnel tiroir-caisse, au profit d’une caisse commerce d’un genre nouveau. Elle est par exemple compatible avec tout type de moyen de paiement (liquide, pièce, billet, carte bancaire, tickets restaurant…).<!-more-> Grâce à la fonction Monnayeur, les clients pourront rapidement se voir… rendre la monnaie de leur pièce. Pour le service comptabilité, cet outil avant-gardiste est un vrai plus. Il offre effectivement avec la possibilité d’enregistrer les transactions. Le transfert des données qualitatives et quantitatives à un serveur Cloud n’a pas de secret pour lui. Mieux encore, la caisse enregistreuse boulangerie fait une véritable analyse des ventes, en distinguant notamment la valeur moyenne du panier. Elle peut aussi dresser toute une liste des marchandises qui se ventent le mieux. Certains modèles peuvent même fonctionner en mode « offline », en cas de coupure d’Internet.

Les deux catégories principales

On distingue deux catégories de caisse enregistre boulangerie, à savoir une caisse tactile grand-format et une caisse commerce sur iPad.

Caisse tactile grand-format

Une caisse tactile grand-format est la plus adaptée au commerce de détail. En effet, elle est par exemple paramétrée de manière à permettre la vente d’une demi-baguette, ou bien d’une part de tarte. Son système est relié à un ordinateur utilisant le système d’exploitation Windows. Un atout qui lui permet de jouer entre autres sur la tarification en HT (pour les professionnels) et la tarification TTC (ventes détail). Par ailleurs, ce type de caisse commerce est souvent décrié pour son coût d’acquisition trop élevé (avoisinant les 3 000 euros). Il faudra aussi prévoir un budget de maintenance. Enfin, les boulangers ont la possibilité de l’associer à un terminal dédié aux cartes bancaires, à la gestion des stocks, CRM, ERP, site e-commerce…

Caisse commerce sur iPad

Le concept transforme littéralement un iPad en matériel d’encaissement. Il suffit effectivement d’y installer une application de caisse boulangerie, avec l’ambition d’avoir une vue d’ensemble et en temps réel sur son activité. Selon le besoin et en référence aux réglementations fiscales en vigueur, ce logiciel de caisse commerce peut aussi être agrémenté d’un certain nombre de fonctionnalités pratiques. Pour les mises à jour, un petit détour par l’App Store est de mise. En outre, l’application permet la création de catalogues de produits, ainsi que la gestion des stocks. Elle prend également en charge des lecteurs paramétrés pour une lecture de carte sans contact. Enfin, l’engouement pour la caisse commerce sur iPad s’explique surtout par un faible coût d’acquisition. Il faudra néanmoins s’acquitter d’un abonnement mensuel.

Tour d’horizon des commissions

Une commission est prélevée à chaque transaction réalisée sur caisse enregistreuse boulangerie. Elle va de 1,4 à 2,5 %, selon l’éditeur du logiciel de caisse boulangerie. De prime abord, ces chiffres peuvent être rédhibitoires. Une boulangerie est toutefois associée à une faible valeur moyenne des transactions. Les utilisateurs trouveront donc leur compte dans cette application avant-gardiste. Ils peuvent désormais tourner le dos aux terminaux de paiement traditionnels, longtemps décriés pour leur concept de commission forfaitaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *