Quelques conseils pour assurer la sécurité alimentaire dans l’agroalimentaire

Si vous tenez une entreprise qui travaille dans la transformation alimentaire, vous devrez prendre en compte différents aspects qui vous permettront d’assurer la sécurité alimentaire des consommateurs. Et lorsque vous adhérez aux lois et standards de sécurité dans le secteur, vous pourrez empêcher la prolifération de bactéries et autres pouvant occasionner des maladies et épidémies dans le plus grave des cas. Mais pour cela, de nombreux points doivent être pris en considération. Découvrez-en quelques-uns dans cet article.

Le nettoyage

Vous serez sûrement d’accord que le nettoyage des locaux, des machines et toute autre installation est une opération plus que cruciale dans une entreprise agroalimentaire. Pour cela, vous devrez mettre en place des programmes de nettoyage, mais aussi de désinfection afin de respecter les standards d’hygiène. Pour les machines, les pièces et les moyens de conditionnement par exemple, un système de dépoussiérage industriel est le plus souvent requis.

Ce procédé, très utilisé dans le secteur de l’industrie permet de se débarrasser de toute éventuelle salissure sur les chaînes de production ou sur les matériaux destinés à récupérer les produits alimentaires. En ce qui concerne la désinfection, les zones de préparations des produits, des machines et autres ustensiles doivent aussi être traités. L’objectif est d’éliminer les micro-organismes pouvant être la source d’empoisonnement par le biais d’aliments en misant sur de bonnes pratiques d’hygiène.

La gestion des déchets

Les déchets sont des éléments qui peuvent contaminer de manière très importante les produits alimentaires. Il est donc crucial de les gérer via un traitement particulier. Ainsi, vous devrez employer des contenants bien appropriés en faisant attention à les mettre ensuite dans un endroit ou des zones de stockage bien définies. Des procédures de stockage ainsi que de traitement des déchets doivent aussi être mises en place pour une gestion vraiment efficace. De cette manière, vous éviterez une éventuelle accumulation qui pourrait attirer des nuisibles. Les risques de contamination des denrées alimentaires, des ingrédients et des équipements sont également écartés.

L’hygiène du personnel

Même si vous faites le plus d’efforts possible dans le nettoyage, la désinfection des locaux et dans la gestion des déchets, cela sera en vain si l’hygiène du personnel est prise à la légère. Une des solutions parfaites est la mise en place de locaux et d’installations qui permet aux travailleurs d’avoir une bonne hygiène au travail. D’ailleurs, il faut savoir que les bactéries se transmettent plus facilement par contact physique ou biologique. Cela engendre ainsi un risque de transport de maladie d’origine alimentaire omniprésent.

La formation des travailleurs

La formation du personnel est l’une des meilleures façons pour s’assurer de la sécurisation alimentaire des consommateurs. Les risques de contaminations sont ainsi moindres. Et selon la loi, les personnes qui manipulent des aliments doivent être supervisées et formées aux pratiques d’hygiène alimentaire selon le poste qu’elles occupent. Les employés doivent donc être formés dans :

  • L’hygiène des mains ;
  • Les bonnes pratiques en termes de stockage alimentaire ;
  • Les bonnes pratiques sur la manipulation d’aliments ;
  • Le nettoyage et la désinfection, dans un objectif de sécurisation alimentaire ;
  • La lutte contre les nuisibles.<
/li>